Pourquoi effectuer une liposuccion après une grossesse ?

Après l’accouchement, de nombreuses disgrâces apparaissent au niveau du corps de la femme. En effet, puisque plusieurs zones de la silhouette sont affectées, de nombreuses femmes décident de recourir à la chirurgie esthétique pour retrouver un beau corps. Le cas le plus fréquent reste le recours à une liposuccion après une grossesse. Quelles sont les indications de cette opération et comment peut-elle traiter les disgrâces causées par l’accouchement ?

Quelles sont les effets de la grossesse ?

Il existe une multitude d’anomalies qui affectent la peau, notamment celle du ventre, après un accouchement. Celle-ci a tendance à devenir moins fine à cause de l’accumulation de la graisse. Pour la plupart des femmes, une prise de poids est inévitable après une grossesse. Le recours à une liposuccion après un accouchement constitue une excellente solution pour celles qui veulent retrouver rapidement une parfaite silhouette.

liposuccion apres une grossesse

Délai entre liposuccion et une grossesse

Comme c’est le cas pour les autres opérations esthétiques qui peuvent être effectué après un accouchement, la liposuccion ne peut être effectué qu’après un certain délai. Les spécialistes recommandent généralement d’attendre 6 mois au minimum. C’est la période à partir de laquelle le corps féminin commence à devenir stable. Un examen, suivi de quelques analyses médicales,chez un chirurgien est nécessaire pour savoir le délai nécessaire.

Combiner liposuccion et autres opérations est-il possible ?

En plus de l’excès de graisse abdominale qui nécessite une liposuccion du ventre, l’excès de peau au niveau des bras ou des cuisses est également l’un des effets qui se manifestent après une grossesse. De ce fait, on peut décider de combiner la liposuccion avec une autre chirurgie, en l’occurrence un lifting pour raffermir la peau. On peut également combiner liposuccion et abdominoplastie hanches pour rendre meilleure l’apparence de la silhouette. Le résultat de l’opération dépend de son ampleur, à savoir la quantité de graisse aspirée.