Liposuccion et lifting : Quand associer les deux interventions ?

Dans le domaine de la chirurgie esthétique, il est fréquent de procéder à une association de deux opérations. Associer liposuccion et lifting est une combinaison assez fréquente. Elle permet de traiter la peau de plusieurs zones du corps. Découvrons les indications de l’association de la liposuccion avec le lifting ainsi que sa procédure chirurgicale.

Quel est l’objectif de combiner liposuccion et lifting ?

Le point commun des deux actes chirurgicaux est l’élimination des anomalies qui affectent la peau. Il existe de nombreuses zones du corps dont la peau perd à la fois de sa finesse et de sa fermeté. Ceci est dû respectivement à l’accumulation de la graisse et à l’excès cutané. Si lors du bilan postopératoire, on remarque que le patient souffre, en plus d’un excès de graisse, d’un relâchement de la peau, on procède donc à l’association entre liposuccion et lifting.

liposuccion et lifting

Lors de la procédure chirurgicale, il est indispensable de commencer par l’aspiration de graisse. Étant l’opération qui est plus simple et plus rapide, elle va permettre une harmonie de la zone traitée. Une fois terminé, on effectue le lifting en traitant le relâchement cutané tout en suivant la nouvelle forme de la zone créée par la liposuccion.

Quelles sont les zones concernées par la combinaison ?

Les parties du corps qui peuvent faire l’objet d’une combinaison entre liposuccion et lifting sont nombreuses. Il peut s’agir par exemple du profil facial. En effet, recourir à une liposuccion du visage et à un lifting facial figure parmi les opérations les plus fréquentes. C’est également le cas pour le ventre, les bras et les cuisses qui sont des zones assez susceptibles au relâchement cutané et au stockage de graisse.

liposuccion et lifting avant apres

Il est à noter que le principal facteur de la réussite d’une association entre liposuccion et lifting est la détermination exacte que ce soit du volume de graisse à aspirer ou du degré du relâchement de la peau. Lorsqu’on associe liposuccion et abdominoplastie par exemple, il faut veiller à l’harmonie de l’ensemble de la zone abdominale. Ceci est bien évidemment applicable pour les autres zones du bas ou du haut de la silhouette.