Liposuccion des aisselles : Éliminer la graisse sous les aisselles

Aspirer la graisse par un acte chirurgical peut se faire au niveau de plusieurs zones. Parmi celles qui sont susceptibles à l’apparition des bourrelets mais dont le recours à la liposuccion n’est pas assez fréquent, il y a les aisselles. De nombreuses femmes se sentent gênées par cette anomalie et décident de recourir à une liposuccion des aisselles. Voici tout ce que vous devez découvrir sur cette lipoaspiration.

Qu’est-ce que la graisse des aisselles ?

Étant une zone qui relie les bras au thorax, les aisselles se caractérisent par une morphologie assez particulière. Cette zone, bien qu’elle ne soit pas assez grande, n’est pas à l’abri d’une éventuelle accumulation de graisse. Les spécialistes appellent ce phénomène par le “Armpit vagina” à savoir le vagin d’aisselle. En effet, il s’agit de la formation d’un pli qui est petit mais assez visible.

liposuccion des aisselles

Les contre-indications d’une liposuccion des aisselles

Comme la plupart des opérations d’aspiration de graisse, la lipoaspiration des aisselles peut être contre-indiquée pour certaines personnes. On peut citer par exemple les fumeurs, les femmes en phase d’allaitement ou de grossesse. Les patients qui souffrent de problème de circulation sanguine ou de cicatrisation sont également interdits de faire une liposuccion des aisselles.

Phase préopératoire d’une lipoaspiration des aisselles

Effectuer un examen préopératoire est indispensable pour déterminer la quantité de graisse sous les aisselles. L’une des conditions de réussite d’une liposuccion des aisselles réside dans l’aspiration homogène de l’ensemble de la zone. Certains patients peuvent être contraints d’associer cette opération à une liposuccion des bras. Cette combinaison permet d’harmoniser toute cette partie du corps. Une association entre liposuccion et lifting peut également être faite. C’est le cas des patients souffrant d’un relâchement de la peau des aisselles.

liposuccion aisselles

Suites opératoires d’une liposuccion des aisselles

L’incision engendrée par une lipoaspiration des aisselles est quasiment invisible. Ceci est dû à l’utilisation d’une canule très fine pour aspirer la graisse des aisselles. Pour réduire l’ampleur des œdèmes et des ecchymoses, le patient doit porter un vêtement de contention après l’intervention. Cet accessoire médical ne doit pas être enlevée avant un mois et demi. Le résulta final de la liposuccion des aisselles ne s’optimise qu’après environ 6 mois. La peau des aisselles devient parfaitement fine.